mardi 16 décembre 2014

L'appui du TDC aux agriculteurs bio boliviens

Créée en 1991, l'Asociación de Organizaciones de Productores Ecológicos (AOPEB) réunit aujourd'hui plus de 60 groupes de producteurs, issus de 9 départements de Bolivie, et recueille les fruits de longues années de lobbying pour une agriculture biologique : 
  • en 1996, la certification biologique est devenue bien plus abordable avec la création de Bolicert ; 
  • en 2006, l'agriculture biologique était reconnue par la loi et, 
  • en 2012, un cadre légal était élaboré en vue de la mise en place d'un système de garantieparticipatif (SGP), une forme de certification biologique basée sur des relations directes entre producteurs et consommateurs. 

Les membres locaux de l'organisation sont formés à la fonction d'évaluateur chargé d'effectuer les contrôles et de récolter les données nécessaire rendant ensuite suffisant un contrôle annuel effectué par un organisme indépendant. Un tel système, moins cher, ouvre la voie à un marché national où sont écoulés des produits bios certifiés, cultivés par de petits producteurs.

Poursuite du projet

Au cours des années écoulées, le Trade for Development Centre a appuyé le démarrage d'un tel SGP dans cinq communes réparties sur l'ensemble du pays. Les résultats ne se sont pas fait attendre : début 2014, pas moins de 108 évaluateurs étaient actifs et 942 familles avaient décroché un certificat. Steven De Craen : « L'exemple du SGP en Bolivie est assez unique, mais la certification n'est que la première étape. Il convient maintenant de conquérir une place sur le marché. Ce n'est pas évident du tout, et nous avons décidé de poursuivre le projet pour y parvenir. » 

AOPEB mise pleinement sur la filière courte, par le biais surtout des marchés locaux bios. Une autre opportunité s'est entretemps présentée aux groupes de producteurs : la fourniture de produits pour l’élaboration de petits déjeuners sains dans les écoles, une initiative du gouvernement bolivien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire